« Nous sommes fiers d’accompagner le Mali-Folkecenter Nyetaa »

Extraits du discours de Kristina Kühnel, Ambassadeur de la Suède au Mali, lors de la journée porte ouverte du Technopôle du Mali-Folkecenter Nyetaa

« Je voudrais tout d’abord vous féliciter de l’organisation de cet événement de portes ouvertes du Technopôle, qui est une initiative qui mérite un rayonnement plus large. Nous, la Suède, avons le privilège d’être des partenaires au Mali-Folkecenter depuis une décennie, et récemment spécifiquement dans le cadre du projet Innov-ReC dont le Technopôle fait partie. J’en profite en même temps pour remercier l’ambassade de la Grande Bretagne ici au Mali pour leur soutien à l’organisation de cet évènement et l’intérêt qu’il porte au travail de Mali-Folkecenter.

Je voudrais simplement exprimer notre appréciation de ce partenariat caractérisé par l’échange, le dialogue rapproché, la flexibilité et l’engagement profond du Mali-Folkecenter au profit de la lutte contre le changement climatique et la pauvreté, à travers un accent fort sur la jeunesse, l’entrepreneuriat, l’innovation et la digitalisation, mais aussi en capitalisant sur la richesse des secteurs traditionnels au Mali et la force de ses communautés de base. Nous sommes fiers d’avoir eu la possibilité d’accompagner le Mali-Folkecenter sur un bout de leur chemin vers des objectifs partagés entre le Mali et la Suède.

Comme vous le savez déjà, le gouvernement suédois a pris la décision, fin de l’année passée, de cesser la coopération bilatérale au développement dans certains pays partenaires dont le Mali. Ceci se fait dans le cadre d’une réforme plus large de la coopération au développement, sur fond d’une concentration géographique et thématique.

Les programmes et projets financés par la Suède, dans le cadre de la stratégie de coopération bilatérale avec le Mali, prendront ainsi progressivement fin au cours de l’année 2024. Cependant, l’aide humanitaire, ainsi que la coopération régionale et globale continuera, y compris avec des partenaires maliens.

Dans le cas du Mali-Folkecenter, nous savons que cette décision intervient dans une période critique dans la mise en œuvre du projet Innov-ReC, dont fait partie le Technopôle.

Nous sommes d’autant plus encouragés par l’intérêt manifesté par la présence de plusieurs partenaires financiers et techniques ce soir, et vaudrons vous assurer de notre disponibilité de partager nos expériences de cette coopération dont nous sommes fiers.

L’avenir du Mali ne s’aurait se construire sans sa jeunesse, avec l’aide des technologies modernes et en sauvegardant les ressources naturelles.

Nous sommes donc persuadés qu’un investissement qui permettra au Technopôle de continuer à offrir une plateforme pour l’innovation et l’entrepreneuriat ne peut être que gagnant-gagnant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *